Actualités, articles et infos sur le porno : films, actrices x

Articles Blacks

Les africains dans le porno et l’intérêt qu’ils suscitent

Les africains dans le porno et l’intérêt qu’ils suscitent

Le mot clé “black” est de plus en plus recherché en France, sur les moteurs de recherche ou directement sur les grosse plateformes de diffusion de contenu pornographique. Nous avons interrogé plusieurs personnes proche de ce milieu et 85% d’entre elles nous ont affirmé que c’est logique, que les femmes noires sont de plus en plus représentées en France, avec une communauté africaine très présente. C’est une idée reçue complètement fausse, en étudiant de plus prêt cette requête et les comportements des visiteurs, nous avons remarqué que la plupart des recherches sur le mot clé “black” sont effectuées par des mecs et ne visent pas les nanas mais plutôt les mecs blacks. Étonnant non? vous pensez que les mecs veulent voir des vidéos gay? non plus. C’est simplement une histoire d’identification à la scène, un mec black va plus profiter d’une vidéo porno si l’acteur est aussi black.

Aux USA ils l’ont compris depuis longtemps et la niche c’est énormément développée. En France ils sont encore peu à mettre en avant cette catégorie, le site Roadsexe le fait, par exemple, mais nulle doute que cela va vite changer car elle affole les compteurs. Leurs stars se nomment Sean Michaels, Lexington Steele ( Lex pour les intimes ), Wesley Pipes, Prince Yahshua ou plus récemment Ricky Johnson, Mandigo, Richard Mann, Byron Long ou Jason Brown. En France la légende nationale s’appelle Joaquim Kessef, qui a pas mal tourné aux début des années 2000 avec HPG et ensuite aux USA pour diverses maison de prod gonzo. Avec tous ces noms vous n’avez plus qu’a demander à google et vous trouverez vite du bon contenu en rapport avec la niche. Une niche, qui d’ailleurs, comporte 3 grosses sous catégories principales et très en vogue:

1. Les femmes blanches avec des mecs black en général

il peut y avoir toute sorte d’action sexuelle et un nombre indéterminé de partenaires. Popularisée par le site Blacked surtout, qui est un des premiers et des plus connues concernant les vidéos interraciales.

interracial

interracial

2. Les grosses partouzes avec que des mecs black

La on entre un peu plus dans le cliché, en jouant un peu sur le côté “bande” ou “gang” de mecs qui se partagent une meuf tous ensemble. Attention, il y a du lourd dans cette catégorie, je me souviens d’une scène avec Kali Roses qui se fait attraper par 4 ou 5 mecs musclés et bien membrés qui vaut le détour.

partouze

partouze

3. Les sodomies profondes de grosses bites sur des petits culs de blanches

Ça, je dois vous avouer que c’est un peu mon petit pécher mignon, en plus les producteurs cherchent a prendre des filles le plus fines et petites possibles. Ça augmente grave le contraste entre la grosse queue et le petit cul.

sodomie

sodomie

Soyons honnête, ces requêtes intéressent aussi pas mal de blancs qui prennent leur pied en matant ces vidéos car ils aiment bien voir des pénétrations et des sodomies profondes, et, comme on le sait tous, ce sont les blacks qui offrent le plus de longueur. Évidement le fait de classifier les vidéos par ethnies peut poser un problème social, le porno peut être pointé du doigts par les associations anti-racisme, mais très franchement, le but du jeu est juste de trouver le plus vite possible ce que l’on a vraiment envie de voir. C’est comme si on classait les vidéos par couleurs de cheveux ou par taille de poitrine, ce sont des différences physiques indéniables et chacune a son public.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.