Actualités, articles et infos sur le porno : films, actrices x

Articles

Les mauvais effets de la pornographie (et les bons ?)

Etude Australienne (université de Sydney), daté de mars 2014 soit un peu ancienne.
Pas de bonnes nouvelles si vous croyez cette étude (serait elle orientée ?):
Regarder du porno serait mauvais pour vous.
L’Université de Sydney a constaté que ceux qui ont une passion excessive pour la pornographie étaient plus susceptibles d’avoir des problèmes sociaux et relationnels graves, et étaient plus susceptibles de perdre leur emploi et avoir des ennuis avec la loi.
* Rien que ça !

Bien que la recherche ne soit pas forcément crédible ni exacte, les résultats sont alarmants: 47 % des sujets regardent de 30 minutes à trois heures de porno par jour, 30 % ont dit que regarder du porno avait affecté leur productivité au travail, et 20% ont dit qu’ils préfèraient regarder du porno que d’avoir des rapports sexuels avec leur partenaire.

Il est intéressant de noter que 85 % des personnes interrogées étaient des hommes mariés ou engagés dans une relation durable.

Qui aurait jamais pensé que le porno en serait arrivé à ce point ? Il ya cinquante ans, c’était une bénédiction de voir une femme nue dans un magazine. Aujourd’hui, nous pouvons accéder à des centaines de sites Web et regarder des heures de pornographie de n’importe où, même souvent en plus avec une sélection dans 200 catégories bien précises et différentes. Et c’est pourquoi le porno a pris le dessus. Nous sommes devenus obsédés par le sexe libre, nous avons perdu notre faim pour la vraie chose et nous avons été désensibilisés parce que c’est tellement (trop) facile d’accès.

* Je suis encore à me demander si c’est vraiment mauvais ou si cette étude est orientée ? Bon ce sont les Australiens, pas toujours facile de les comprendre.
Que pensez-vous de cette étude, êtes vous addict avec des effets secondaires graves ? Ou parfaitement à l’aise avec la pornographie.
On se demande toujours car on trouve nombre d’enquêtes qui donnent des résultats totalement différents.
Y-a t-il derrière ce genre d’enquête des lobbies qui souhaitent limiter la liberté ?

* Note du traducteur et rédacteur


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *