Actualités, articles et infos sur le porno : films, actrices x

Articles

McDonald et Starbucks vont filtrer et bloquer le porno sur le Wi-Fi de leurs établissements aux USA

McDonald et Starbucks mettent en œuvre une technologie de filtrage qui bloque les clients utilisant une connexion Wi-Fi dans leurs établissements en leur empêchant d’accéder à des sites pornographiques .

Le mouvement suit une campagne des groupes anti-pornographie et le Centre national sur l’exploitation sexuelle et vont filtrer la pornographie.

McDonald en Illinois dit dans une déclaration que le filtrage Wi-Fi a été activé dans la majorité des près de 14.000 restaurants dans tout le pays. Un porte-parole de Starbucks basé à Seattle indique qu’il met en œuvre le filtrage dès qu’il peut trouver un système qui “ne bloque pas aussi involontairement un contenu non intentionnel”.

Le Président Donna Hughes rices d'”enouh is enough” (Assez est assez) applaudit et déclare que l’organisation envisage de pousser d’autres entreprises et d’autres lieux à filtrer leur connexion Wi-Fi .

Le Centre national sur l’exploitation sexuelle * (USA) dit que des chaînes telles que “Chick-fil- A” et “Panera Bread” bloquent déjà le porno sur le Wi-Fi qu’elle propose dans leurs établissements.

Bref de belles avancées pour la liberté ! On ne dit pas “nous souhaitons bloquer l’accès aux mineurs”, non ! On bloque pour tout le monde.
Les adultes ne pourront donc pas regarder du porno en utilisant le Wi-Fi n’importe ou maintenant.
Il n’y avait pas de solution différente ? Par exemple avoir un code particulier qu’en tant qu’adulte on puisse avoir à la caisse de ces établissements pour débloquer ce blocage ? Ou une autre solution qui tout en protégeant les mineurs ne restreignent pas la liberté.

Comment vont réagir les clients qui sur le plan des principes refusent la limitation des libertés ? Nous ne nous permettrons pas de conseiller une réaction quelconque mais nous savons dans notre équipe de rédaction comment nous réagirions.
Les libertés individuelles ne se discutent pas elles sont la base même des sociétés modernes.
On peut toujours prendre ses repas ailleurs .. C’est le droit absolu des sociétés privés de prendre ce genre de décision, c’est aussi le droit absolu des citoyens de l’accepter ou pas.
Attendons que ce type de décision vienne en Europe pour voir la réaction des populations.
C’est sur que c’est plus un problème de principe qu’autre chose, en soit dans la pratique c’est seulement symbolique, il y a les Hotspots, la 3G, la 4G et d’autres technologies encore plus puissantes vont arriver bientôt. Mais les principes sont importants dans la vie, en leurs noms on peut faire beaucoup de choses et parfois n’importe quoi.
C’est encore une fois un retour en arrière dans les mœurs aux USA, pays qui a pu mettre en place la prohibition avec le succès que l’on sait.
Starbucks a déclaré dans un communiqué. “En attendant, nous nous réservons le droit d’arrêter tout comportement qui interfère avec notre expérience client, y compris ce qui est accessible sur notre connexion Wi- Fi” Le business, le dollar et le client reste roi !
Cette décision est venue principalement d’une pétition en ligne ou on trouve après ce résultat “positif” la phrase suivante : Maintenant, la majorité des restaurants McDonald’s offrira un WiFi plus sûr pour ses clients, et ne contribuera plus à la crise de santé publique lié à la pornographie.
Pour une bonne partie des américains la pornographie est une crise de santé publique, c’est clair et cela montre ou on en est.
Pour faire du mauvais esprit on pourrait dire que la possession d’armes de guerre elle n’est pas une crise de santé publique, “faites la guerre, pas l’amour” pourrait être leur prochain slogan.
*
NCOSEFondé en 1962, le Centre national sur l’exploitation sexuelle est le principal organisme national s’opposant à la pornographie mettant en évidence les liens avec le trafic sexuel, la violence contre les femmes, la maltraitance des enfants, la toxicomanie et plus. L’ organisation a changé son nom dans les médias par “Centre national sur l’exploitation sexuelle” au début de 2015 pour mieux décrire la portée et de la mission de l’organisation qui est d’exposer la connexion transparente entre toutes les formes d’exploitation sexuelle.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *