Actualités, articles et infos sur le porno : films, actrices x

Articles

Pornhub: Mastercard passe en revue ses liens avec un site pornographique

Le géant des paiements Mastercard passe en revue ses activités avec la plateforme pornographique Pornhub, à la suite d’allégations publiées par le New York Times.

La société mère de Pornhub, MindGeek, a démenti les affirmations du journaliste lauréat du prix Pulitzer Nicholas Kristof selon lesquelles il aurait trouvé plusieurs vidéos présentant des abus sexuels sur des enfants, du «porno de vengeance» et des viols.

Visa, rivale de Mastercard, enquête également, selon Sky News.

MindGeek a déclaré que ces affirmations étaient “irresponsables et manifestement fausses”.

Mastercard a répondu après que Kristof l’ait interpelé, disant qu’il “ne voyait pas pourquoi les moteurs de recherche, les banques ou les sociétés de cartes de crédit” devraient “renforcer” Pornhub.

L’utilisation de Pornhub est gratuite, mais les utilisateurs peuvent payer 9,99 £ par mois pour des flux vidéo de meilleure qualité et du contenu exclusif et sans publicité.

Son contenu est en grande partie téléchargé par sa propre communauté et consultable publiquement.

Mais la société a déclaré que chaque vidéo téléchargée avait été examinée par des modérateurs humains.
Des Vidéos de mineurs ?
Dans son dernier examen annuel, la plate-forme a déclaré qu’elle avait eu 42 milliards de visiteurs sur son site en 2019 et que plus de 6,83 millions de vidéos avaient été téléchargées, avec une durée de visionnage combinée de 169 ans.

Mais elle n’a pas indiqué combien de modérateurs elle employait.

Kristof a affirmé que les recherches de vidéos “mineurs” ont donné de nombreux résultats et que, bien que toutes les vidéos ne soient pas présentées avec des enfants, certaines semblent l’être.

Pornhub a déclaré qu’elle avait une “tolérance zéro” pour les abus sexuels sur des enfants et a utilisé une combinaison d’outils de Google, YouTube et Microsoft pour l’aider à détecter et supprimer les contenus illégaux.

Plus tôt cette année, BBC News a raconté l’histoire de Rose Kalemba, qui a été violée à l’âge de 14 ans et qui a ensuite dû lutter pour faire retirer une vidéo de l’attaque de Pornhub.

Pornhub a répondu qu’elle était sous une propriété différente à l’époque, en 2009, et qu’elle disposait désormais “des garanties et politiques les plus strictes de l’industrie” pour lutter contre le contenu illégal de sa propre communauté et accessible au public.

Mais la société a déclaré que chaque vidéo téléchargée avait été examinée par des modérateurs humains.

Evidemment elles tenteront de vous faire prendre des unités pour être en duo avec elles et faire des cochonneries, libre à vous de vous laisser tenter. Je trouve les systèmes actuels sains et non dangereux pour le budget, car en fait on ajoute des sous sur un compte, de quelques euros à des centaines d’euros et quand on est en privé avec une fille de son choix cela décompte de ce compte mais donc aucun danger d’aller plus loin. C’est ce qu’on appelle en téléphonie le forfait bloqué je crois. tant que vous n’aurez pas décidé d’ajouter des sous de votre plein gré vous ne pourrez pas les dépenser, je pense que c’est sérieux comme façon de voir et sans stress.
L’inscription et les dialogues en public sont gratuits évidemment.
Système garanti par journalduporno.com


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.